Université de Bordeaux
LabEx COTECluster of Excellence
Cluster of excellence

Le projet Flux.com en vidéo

Le projet de recherche Flux.com, sélectionné au premier appel d'offres recherche du LabEx COTE, est porté par Cécile Robin (UMR Biogeco), en partenariat avec SAVE et ISPA.

Une vidéo a été réalisée sur ce projet dans les "Work in progress" du centre Inra de Bordeaux.

Vous pouvez trouver la vidéo en suivant ce lien.

Publié le jeudi 08 septembre 2016

Comprendre les mécanismes d'assemblage des espèces et les processus qui influent sur leur distribution, leur abondance et les interactions entre populations représente un enjeu scientifique en écologie des communautés. La compréhension des relations entre les bioagresseurs et leurs antagonistes est de plus une problématique majeure dans le contexte agricole actuel de réduction des intrants et d'optimisation des services écosystémiques.

Les zones de transition écologique entre écosystèmes sont des zones de changement abrupt de végétation qui jouent un rôle majeur sur les processus écologiques et les dynamiques de population à l'échelle du paysage. Le projet Flux.Com vise à la compréhension des patrons de distribution des communautés des écosystèmes viticoles et forestiers et des mécanismes de dispersion des espèces. L'objectif est de caractériser ces flux biologiques entre écosystèmes et à étudier les conséquences fonctionnelles de ces échanges. En couplant trois approches (descriptive, fonctionnelle et mécaniste), nous testerons l'hypothèse du rôle de réservoir joué par l'écosystème forestier pour l'agrosystème viticole et évaluerons comment le service de régulation naturelle des bioagresseurs en viticulture diminue avec la distance à l'écotone.

Les communautés étudiées (communautés microbiennes de la phyllosphère et communautés d'arthropodes) seront caractérisées en plusieurs points de transects vigne- forêt de feuillus, en utilisant les méthodes de méta-taxogénomique (pour les bactéries et champignons) et d'identification morphologique (arthropodes). Le service de régulation sera évalué en ces mêmes points à l'aide de proies et plantes sentinelles. La dispersion passive des microorganismes émis par une parcelle « source » forêt et déposés sur une parcelle « réceptrice » vigne sera modélisée à l'aide d'un outil de simulation tridimensionnel de l'écoulement atmosphérique, qui permettra notamment d'évaluer le flux d'émission.



HAUT