Evolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers 

Soutenance de thèse Jérémie Parot

le 09 décembre 2016 à 14h

Jérémie Parot, doctorant au sein de l'équipe LPTC de l'UMR EPOC, soutiendra sa thèse le vendredi 9 décembre à 14 h à Talence dans la salle Univers (Bâtiment NB18, RDC).

Sa thèse s'intitule : "Développement méthodologique du fractionnement par couplage flux / force (AF4) et spectroscopie optique pour l'étude de la matière organique dissoute aquatique".

Résumé :

La matière organique dissoute (MOD) est constituée d'un mélange hétérogène et complexe de molécules. Elle intervient dans de nombreux processus physiques, biologiques et chimiques dans les milieux aquatiques, et notamment dans les grands cycles biogéochimiques ou le transport et la biodisponibilité des contaminants.

Ainsi un des enjeux actuels de nombreux domaines de recherche (chimie, écologie, océanographie) est de mieux comprendre et caractériser la MOD dans l'environnement. Dans ce contexte-là, l'objectif de ces travaux a été le développement d'une méthodologie analytique pour l'analyse et la séparation, en fonction de la taille, par fractionnement par couplage flux-force avec flux asymétrique (AF4) de la MOD. Le développement a principalement porté sur la phase mobile, le flux croisé, le temps de focus et l'utilisation d'étalons organiques proches de la MOD, permettant de calculer sa masse moléculaire moyenne.

Cette méthode optimisée, couplée à un détecteur UV/Vis, équipée d'une membrane de 1kDa, d'un espaceur de 490µm et d'une phase mobile de 5mM en tampon phosphate a permis l'étude de la dynamique de la MOD.

L'application de cette méthode couplée aux techniques de spectroscopie optique (absorbance et fluorescence) a permis l'étude de la MOD dans les estuaires de Seine et de Gironde mettant en avant les effets de la marée et des saisons sur la taille et le type de MOD.

De plus, différentes approches statistiques ont été développées afin de mieux appréhender les multiples variables (analytiques ou environnementales) et notamment les modèles de régression linéaire ou les cartes auto-organisatrices de Kohonen.

Mots-clés : Fractionnement par couplage flux-force avec flux asymétrique (AF4); Matière organique dissoute (MOD); Développement analytique; Approches statistiques ; Carte auto-organisatrices de Kohonen ; Estuaires ; Absorbance ; Fluorescence


Dernière mise à jour mercredi 30 novembre 2016


HAUT