Evolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers 

Présentation

Labex COTE :
Évolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers

L’évolution des sociétés humaines est étroitement liée à la disponibilité des ressources et des services issus des écosystèmes naturels et domestiqués. Durant les dernières décennies, l’équilibre entre sociétés et écosystèmes a été fragilisé par les changements environnementaux générés ou non par l’activité humaine (augmentation des terres cultivées, surexploitation des ressources naturelles, pollution chimique et émergence de nouveaux besoins des consommateurs).

Le LabEx COTE réunit des chercheurs en biologie, physique, chimie et sciences socio-économiques, pour comprendre et prévoir les réponses des écosystèmes aux changements induits par l’homme et pour fournir des outils et des méthodes de régulation ou de conduite de leur évolution. Ces objectifs sont en totale adéquation avec la Stratégie nationale de recherche et d’innovation (SNRI).

Le LabEx regroupe 9 laboratoires de l’Université de Bordeaux et des principaux instituts nationaux de recherche impliqués dans les recherches sur les écosystèmes terrestres et aquatiques (INRA, CNRS, IRSTEA et IFREMER) ; il réunit 200 scientifiques environ.

Des disciplines complémentaires pour identifier les mécanismes d’évolution des écosystèmes et prédire leurs réponses aux changements environnementaux

Le projet vise à générer des outils et méthodes de prévision pour réguler ou conduire l’évolution des écosystèmes. Nous souhaitons obtenir différents indicateurs, critères et niveaux de référence de l’état des écosystèmes et mettre au point des méthodes de gestion adaptative et de gouvernance permettant d’assurer leur durabilité ou de faciliter leur mutation.

Vers une connaissance générique du fonctionnement et de l’évolution des écosystèmes

L’ambition de COTE est de développer des recherches couplant l’ensemble des facteurs responsables de l’évolution des écosystèmes, quel que soit l’impact de l’homme sur leur fonctionnement. Il vise à développer une approche générique s’appliquant autant aux écosystèmes naturels qu’artificialisés, et prenant en compte les interactions entre écosystèmes. Cet objectif nécessite le concours de communautés scientifiques diverses et complémentaires, le développement d’approches intégratives innovantes, un dialogue renforcé entre les chercheurs et la société.

De grandes infrastructures expérimentales

COTE s’appuie sur un réseau expérimental de suivi et de monitoring des écosystèmes concernés (littoral, estuaire, forêts de plaine et de montagne, milieux naturels, vignes, grandes cultures), qui est déjà partiellement en place, et qui sera renforcé par d’autres initiatives des investissements d’avenir. Ces observations longitudinales portent sur des données climatiques, atmosphériques, chimiques, biologiques et sociales. L’EquipEx XYLOFOREST (Forêt, Bois, Fibre et Biomasse pour le futur), s’intègre dans ce dispositif.

En savoir + sur :

- la gouvernance du projet

- les acteurs impliqués

- les actualités

- les plates-formes d'analyse, d’observation et d'expérimentation

- les offres d'emploi

Co-directeurs : Antoine KREMER (DR INRA, UMR BIOGECO) et Hélène BUDZINSKI (DR CNRS, UMR EPOC)

9 Unités partenaires : BIOGECO, EPOC, EGFV, IFREMER Nantes et Arcachon, IRSTEA - Centre de Bordeaux, ISPA, SAVE, GRETHA, CENBG
5 Tutelles : Université de Bordeaux (UB1, UB Segalen, UB IV, Bordeaux Sciences Agro) INRA, CNRS, IRSTEA, IFREMER
Personnels impliqués : 200 Chercheurs, 100 Ingénieurs,130 Doctorants, 50 Post Doctorants 

Pour tout renseignement concernant le LabEx COTE, merci de contacter :

Adrien Pourtier ou Claire Gouny
Manager de projet et Manager Transfert, Valorisation et Communication
05 40 00 22 55
manager-labexcote@univ-bordeaux.fr ou transfertvalo-labexcote@univ-bordeaux.fr

ou

Antoine Kremer, co-directeur  : antoine.kremer@pierroton.inra.fr 

Hélène Budzinski, co-directrice : h.budzinski@epoc.u-bordeaux1.fr



HAUT