Université de Bordeaux
LabEx COTECluster of Excellence
Cluster of excellence

Soutenance de thèse Valentin Dupraz

12/12 : 09h30

Valentin Dupraz soutiendra sa thèse le 12 décembre à 9 h 30 dans l'amphithéâtre du centre Ifremer Nantes.

Sa thèse est intitulée : "Étude de la toxicité de pesticides seuls et en mélanges sur des microalgues marines et la larve d'huître creuse : approche combinant des tests miniaturisés en laboratoire avec l'utilisation d'extraits d'échantillonneurs passifs de type POCIS".

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter son portrait qui est toujours disponible en ligne.

Résumé :

La viticulture génère un potentiel risque de toxicité pour les écosystèmes aquatiques. Dans ce contexte, cette thèse visait à : i) effectuer le screening de toxicité de pesticides choisis sur des microalgues marines et la larve d’huître creuse ; ii) évaluer la toxicité de mélanges binaires de pesticides sur des microalgues marines via des approches de modélisation ; iii) comparer la toxicité de mélanges complexes issus de l’environnement d’étude par l’utilisation d’extraits d’échantillonneurs passifs de type POCIS. Des POCIS ont été déployés mensuellement, d’une part pour évaluer la contamination chimique du bassin versant expérimental de Marcillac (Gironde, France), d’autre part afin de les extraire pour en étudier le potentiel toxique. Les extraits constituaient un mélange complexe représentatif de la contamination chimique pour la station/période suivie. Un test de toxicité en microplaques a été optimisé pour permettre de répondre aux différents objectifs identifiés. Deux fongicides et un insecticide ont induit une très forte toxicité pour les larves d'huître. Deux herbicides et un fongicide ont induit une toxicité importante pour les microalgues testées. Des interactions additives, antagonistes et synergiques ont pu être mises en évidence. Les effets de ces mélanges sur la physiologie des microalgues étudiées ont également été évalués. Les extraits de POCIS ont induit une toxicité significative et variable en fonction des stations et périodes suivies. Les résultats obtenus au cours de cette thèse contribuent à améliorer nos connaissances sur les potentiels effets toxiques associés au transfert des pesticides issus de la viticulture vers les milieux aquatiques.

Figure dans les rubriques
Actualités


HAUT