Université de Bordeaux
LabEx COTECluster of Excellence
Cluster of excellence

Sylvain Delzon parmi les 4 chercheurs bordelais classés comme les plus cités au monde

Fin 2021, le groupe Clarivate Analytics a publié la liste des chercheurs les plus cités au monde. Parmi eux, 4 chercheurs bordelais dont Sylvain Delzon, directeur de recherche au sein du laboratoire BIOGECO.

Dernière mise à jour vendredi 15 janvier 2021

Chaque année, le groupe Clarivate analytics publie la liste des chercheurs dont les travaux ont été les plus cités dans des articles scientifiques. Ces statistiques sont d'une importance particulière pour les chercheurs, car elles témoignent de l'originalité de leur recherche, de leur performance et de la reconnaissance de leur communauté.

Pour cette cuvée, plus de 6000 chercheurs de 60 nationalités différentes composent cette liste. Parmi eux, 4 chercheurs de l'Université de Bordeaux font partie des 1% de chercheurs dont les travaux ont été le plus cités par leurs confrères, dont Sylvain Delzon (directeur de recherche à l'UMR BIOGECO), dans la catégorie Sciences végétale et animales. 

C'est une reconnaissance de premier plan à la fois pour le chercheur, pour le laboratoire, mais également pour le LabEx COTE. Cette distinction témoigne de la qualité des recherches de ses membres, et de la reconnaissance de la communauté internationale. 

Le LabEx COTE adresse toutes ses félicitations à Sylvain.

Extrait du site de l'université de Bordeaux : 

"Sylvain Delzon, dans la catégorie Sciences végétales et animales

Sylvain Delzon est directeur de recherche Inrae au sein du laboratoire Biodiversité, gènes et communautés (Biogeco - Inrae et université de Bordeaux). Il défie les lois de la cavitation pour étudier la réponse des forêts au changement climatique. Sur le terrain avec un monitoring in situ, où il évalue l'impact du changement climatique sur la phénologie et la physiologie des arbres pour mieux comprendre leur réponse et répartition (forêts de Troncais et Pyrénéennes), mais également en laboratoire grâce au développement de prototypes, tel que le Cavitron, qui lui permettent de mesurer la résistance à la sécheresse d’espèces forestières du monde entier. Il travaille actuellement sur le dépérissement des arbres forestiers notamment dans les forêts de Séquoia en Californie (en partenariat avec les Universités de Stanford et Berkeley) où les plus grands arbres du monde sont actuellement menacés."

Plus d'informations : https://www.u-bordeaux.fr/Actualites/De-la-recherche/4-Bordelais-classes-parmi-les-chercheurs-les-plus-cites-au-monde

Figure dans les rubriquesActualités


HAUT