Université de Bordeaux
LabEx COTECluster of Excellence
Cluster of excellence

AEROBARCODING

La biologie moléculaire au service de la surveillance aérobiologique : l’exposition aux pollens allergènes présents dans l’air ambiant constitue un enjeu de santé publique. Le suivi des concentrations et types de pollens présents dans l’air au cours des saisons sur le territoire métropolitain est assuré par le RNSA.

Actuellement, les analyses de captures sont réalisées au microscope par des observateurs formés, avec une très bonne efficacité, mais l’expertise et le temps requis sont des contraintes importantes. De plus, cette méthode a nécessairement une résolution taxonomique limitée par le manque de caractères morphologiques permettant de différencier les pollens. Le projet  AEROBARCODING a pour objectif de faire un transfert des connaissances et méthodologies acquises dans le domaine de la recherche vers le RNSA en mettant au point une chaîne d’analyse utilisant des techniques de biologie moléculaire et de bio-informatique pour l’identification et la quantification des pollens.

Une démarche similaire a déjà été développée par Biogeco pour d’autres groupes taxonomiques dans d’autres environnements. Il s’agirait donc de l’adapter au cas particulier du pollen et aux objectifs du RNSA. La validation de la méthodologie sera effectuée en utilisant les données déjà acquises par méthode visuelle, mises à disposition par le RNSA. Ce projet répond à une forte demande du RNSA afin d’améliorer ses protocoles d’analyses de captures aérobiologiques. Du côté de Biogeco, elle mobilise et valorise des expertises diverses allant de la botanique à la biologie moléculaire (séquençage haut débit), en passant par la bio-informatique ou la phylogénie.

La biologie moléculaire au service de la surveillance aérobiologique : l’exposition aux pollens allergènes présents dans l’air ambiant constitue un enjeu de santé publique. Le suivi des concentrations et types de pollens présents dans l’air au cours des saisons sur le territoire métropolitain est assuré par le RNSA.

Actuellement, les analyses de captures sont réalisées au microscope par des observateurs formés, avec une très bonne efficacité, mais l’expertise et le temps requis sont des contraintes importantes. De plus, cette méthode a nécessairement une résolution taxonomique limitée par le manque de caractères morphologiques permettant de différencier les pollens. Le projet  AEROBARCODING a pour objectif de faire un transfert des connaissances et méthodologies acquises dans le domaine de la recherche vers le RNSA en mettant au point une chaîne d’analyse utilisant des techniques de biologie moléculaire et de bio-informatique pour l’identification et la quantification des pollens.

Une démarche similaire a déjà été développée par Biogeco pour d’autres groupes taxonomiques dans d’autres environnements. Il s’agirait donc de l’adapter au cas particulier du pollen et aux objectifs du RNSA. La validation de la méthodologie sera effectuée en utilisant les données déjà acquises par méthode visuelle, mises à disposition par le RNSA. Ce projet répond à une forte demande du RNSA afin d’améliorer ses protocoles d’analyses de captures aérobiologiques. Du côté de Biogeco, elle mobilise et valorise des expertises diverses allant de la botanique à la biologie moléculaire (séquençage haut débit), en passant par la bio-informatique ou la phylogénie.

> Projet transfert mené en partenariat avec BioCeGo et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA)

Figure dans les rubriques
2017


HAUT