Evolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers 

Fête de la science, un village des sciences sur le thème de la biodiversité

du 04 octobre 2014 au 05 octobre 2014 14h - 19h

Le LabEx COTE s’associe à Cap Sciences à l’occasion de la 23ème édition de la Fête de la Science.

Pour faire écho à l’exposition « Et si la plante idéale existait ? », Cap Sciences organise, au Hangar 20 à Bordeaux, les samedi 4 et dimanche 5 octobre 2014 de 14H à 19H, un « Village des Sciences » sur le thème de la biodiversité. Venez découvrir les ateliers et conférences proposés par EPOC, Irstea et BioGeCo.

La Fête de la Science a pour but d’informer le grand public pour lui permettre d’appréhender l’évolution des connaissances scientifiques et techniques, en particulier en Aquitaine.

Cap Sciences invite, dans ce « Village des Sciences », les laboratoires de recherche et associations de la région à présenter leur travail, leur savoir-faire sous forme d'ateliers, démonstrations, reconstitutions, conférences, films... Dans ce contexte, le LabEx COTE s'associe à Cap Sciences en proposant des ateliers, conférences, etc. autour de la biodiversité. 

Au programme :

Estuaire, respires-tu ?
Depuis 2010, le projet Etiage analyse la santé de la Garonne. Aidez nos chercheurs à filtrer l’eau, identifiez avec eux les différentes espèces de plancton, testez l’effet redoutable du manque d’oxygène sur les poissons !
Irstea, UMR EPOC de l’Université de Bordeaux.

Qui mange qui (et inversement...) ?
La chaîne alimentaire, vous connaissez ? Mais devrait-on parler de chaîne ou plutôt de réseau ? Et quel est le devenir des polluants dans ces réseaux ? Atelier dissection à 15h30 et 17h.
Irstea, UMR EPOC (CNRS et Université de Bordeaux)

Biodiversité, sentinelle de la forêt
Pour se défendre contre les ravageurs, mieux vaut ne pas rester entre semblables ! Testez cette hypothèse grâce à un jeu de dames d’un genre un peu particulier…
UMR Biogeco (Inra et Université de Bordeaux)

Batbox : écoutez l’inaudible !
La Batbox est un outil de choix pour les chercheurs qui étudient les chauves-souris : elle leur permet de capter les différentes fréquences d’ultra-sons émises par ces dernières et de les traduire en fréquences audibles pour nous. Cri de localisation ou de chasse ? Pipistrelle ou Grand murin ? À vous d’écouter !
UMR Biogeco (Inra et Université de Bordeaux)

Programme complet sur le site de Cap Sciences.


Dernière mise à jour jeudi 02 octobre 2014


HAUT