Evolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers 

CYANALERT

Système de surveillance et d’Alerte des cyanobactéries des zones de baignades des étangs des pays du Born par sonde fluorimétrique (Porté par Christophe Laplace-Treyture d’Irstea Bordeaux en partenariat avec la communauté de communes des grands lacs (CCGL) et la communauté de communes de Mimizan.)

Les grands plans d’eau landais présentent un certain nombre de zones de baignades surveillées régulièrement pour des raisons de santé publique par les services environnement de la communauté de communes des grands lacs (CCGL) et de la communauté de communes de Mimizan. La règlementation impose sur ces zones de baignades une surveillance biologique, portant sur le suivi quantitatif des cyanobactéries, producteurs éventuels de cyanotoxines toxiques pour l'homme. Ce travail réalisé en laboratoire, de par sa nature même, impose un délai de réaction d'au moins 24 heures.

Le projet CYANALERT propose de réduire le temps de réaction et de modifier l’arbre décisionnel de surveillance et d’alerte grâce à l’usage d’une technologie fluorimétrique directement applicable sur le terrain.

Le protocole de surveillance proposé sera validé par l’acquisition de données nouvelles sur ces zones de baignades, durant la période de mai à octobre 2013 et fera l’objet d’un transfert de technologie de l’équipe UR REBX - CARMA d’Irstea vers les deux communautés de communes en charge des suivis pour une application en routine en 2014. Le projet CYANALERT présente aussi un volet formation à l’usage de cette technologie fluorimétrique des opérateurs de terrain des communautés de communes.

Figure dans les rubriques
2013


HAUT